Dragon Age Inquisition, des filles, des filles partout !

dragon-age-inquisition-how-to-get-seraMon dernier coup de cœur : Dragon Age Inquisition, sans hésitation.

Grande fan de RPG, je ne m’étais pas attachée à un jeu d’aussi grande envergure depuis Skyrim. Oh la douce révélation que j’avais alors eue de découvrir qu’il m’était possible de jouer une Orc en armure complète. Yeah baby !

Pas que je ne crois pas aux vertus des armures comme celle-ci, mais il faut avouer que niveau efficacité… on s’attend à mieux !

Bref, maintenant, je goute à Dragon Age Inquisition. J’ai choisis d’incarner une héroïne de race naine du nom de Rousey et de conquérir le monde, moi, et mon lèger surpoid.

Niveau jeu, ce RPG rend honneur au «R» de l’acronyme. Habité par une multitude de personnages colorés, ce Dragon Age mise sur diverses interactions pour changer le cour de l’histoire et l’éventail des possibilités. Plaire à un allié peut être aussi important que de vaincre des démons.

mekreDes personnages féminins? On en trouve de toutes les races et de tout acabit. De la fermière, à la garde, en passant par des personnages d’envergure telle Cassandra, Joséphine ou même la comique Séra. Des femmes fortes, vous en verrez partout.

Pour les lovers comme moi, il même est possible de charmer certain(e)s compagn(e)(on)s (wink wink).

On aime : presque tout en fait. L’expérience, les graphiques, le gameplay, l’extrème personnalisation du jeu, les combats, les joutes politiques, les discussions colorées et de voir mon personnage conquérir le monde du haut de ses 4 pieds.

Publicités