Les madames dans un bol

le
photo tirée de la page Facebook des Chicks in Bowls.
Photo tirée de la page Facebook des Chicks in Bowls.

En 2012, durant une journée ensoleillée (je suppose), les derby girls néo-zélandaises Calamity Cutthroat et Lady Trample trainaient tout bonnement proche d’un skatepark, patins quad à leurs pieds. Elles décidèrent de prendre d’assaut la rampe de 4 pieds et c’est ainsi que Chicks in Bowls a connu ses premiers balbutiements. Rapidement, d’autres joueuses de la ligue locale de roller derby ce sont joint à leur séances de quad park skating. Voyant le groupe prendre de l’expansion, elles ouvrirent une page Facebook pour permettre aux patineuses de garder contact entre-elles. Rapidement, des patineuses d’un peu partout à travers le monde ont commencé à se joindre au groupe. Pour se transformer en forum international où des patineuses partagent entrent-elles des photos, des vidéos et des conseils. Aujourd’hui, Chicks in Bowls compte environ 213 skateparks, un peu partout sur la planète, où l’ont peut trouver des membres de la communauté prêts à partager leur passion pour le quad. Chicks in Bowls a pour but de rendre le quad park skating accessible et de faire reconnaitre la discipline en tant que sport extrême. Pour savoir où trouver ces durs à cuirs, simplement vous diriger à l’adresse suivante : http://www.chicksinbowls.com/ et consulter la carte interactive du site.

Gloria membre de Chicks in Bowls. photo tirée de la page Facebook
Gloria membre de Chicks in Bowls. photo tirée de la page Facebook

La beauté dans cette communauté c’est que tout le monde peut être une Chicks in Bowls. Tout ce qu’il faut c’est avoir un minimum de cran, des quads et un skatepark proche de chez soi! Le reste vient avec la pratique!

Vous pouvez également suivre leur évolution sur YouTube et Instagram.

 

 

 

Publicités