Becky Hammon marque encore l’Histoire de la NBA

becky hammon
image tirée du site internet lequipe.fr

Retenez bien ce nom : Becky Hammon, ce n’est pas la première fois que j’en parle et ce ne sera pas la dernière. L’aide-entraineuse des Spurs de San Antonio  marquera une fois de plus l’histoire le 14 février à Toronto. Son collègue Gregg Popovich et elle-même seront les entraineurs de l’équipe de l’ouest, lors du All Star Game de la NBA. Elle sera la première femme à intégrer l’équipe d’entraineurs lors d’un match des étoiles.

Depuis son arrivée dans la ligue, Hammon ne cesse d’ouvrir les portes de la NBA aux autres femmes. En 2014, elle a été la première femme a occupé un poste d’entraineur à temps plein dans une équipe de la NBA. Poste qu’elle occupe toujours au moment où j’écris cet article. Pour ensuite, être la première femme à diriger une équipe de la Summer League. En plus, de remporter le championnat cet été-là.

Il est à noter qu’on aura le droit à une première en ce qui concerne le lieu où se déroulera la fin de semaine du All Star. Pour la première fois en 65 ans d’existence, le All Star aura lieu à l’extérieur des États-Unis, soit au Canada. Ce qui est tout de même réjouissant lorsqu’on pense que les Raptors de Toronto restent la seule équipe de la NBA du pays. Les Grizzlies de Vancouver après plusieurs saisons décevantes ont fini par déménager à Memphis. Où semblerait qu’être drabe depuis 2001 semble suffisant pour survivre dans le Tennessee! Tant mieux pour eux!

Revenons au all star game et Becky, il sera possible de visionné la fin de semaine complète sur ESPN et évidemment NBA TV. Sinon, dans n’importe quel bar sportif avec un câble descend.

Je vous laisse avec un très rythmé top 10 des meilleurs moments de la carrière de Becky «Big Shot» Hammon:

Publicités