Des féculents et des ninjas des temps modernes

Les télé-réalités en temps normal j’essaie d’éviter. De crainte de me contenter d’uniquement de ce genre de contenu pour le reste de mes jours. Écouter une émission de télé-réalité c’est signé un pacte avec le diable. C’est mal et aboutissant! J’ai malheureusement cédé trop de fois à la tentation. Il m’arrive encore de me demander huit ans plus tard, qu’est-il devenu de toutes ces femmes que Bret Micheals a pilotées dans « The Rock of Love »? Alors que je n’ai pas vraiment envie de le savoir.  C’est comparable aux gens avec qui t’es allé au collège. Tu te le demandes ce qu’ils sont devenus, mais tu ne t’attends pas à recevoir une réponse. En fait, tu n’en veux pas vraiment de réponse.

ermahgerd

Rassurez-vous, l’émission dont je vais vous parler est dans la même lignée qu’American Gladiators. Sans plus attendre, je vous présente American Ninja Warrior! Essentiellement, il s’agit d’une émission où les participants ont à traverser différentes épreuves physiques tous plus difficiles les uns que les autres. Ceux et celles qui complètent le parcours le plus rapidement peuvent se rendre à la prochaine étape du tournoi, et ce jusqu’à la finale qui a lieu à Las Vegas. Le concept est repris un peu partout dans le monde. Seuls les meilleurs sont voués à faire partie de la finale, bien entendu. Évidemment, si j’en parle dans mon article c’est qu’il y a des femmes qui participent à la compétition. En 2014, Kacy Catanzaro créée un précédant en devenant la première femme à compléter le parcours et de se qualifier pour la finale.

Voici le vidéo qui avait été viral à l’époque :

Depuis, plusieurs femmes ont suivi l’exemple de Kacy et se sont jointes à la compétition. Cette année, American Warriors entame sa huitième saison. Déjà quelques concurrentes se démarquent. Par exemple, Jessie Graff, qui revient en force pour une deuxième année de suite, avec tous ces muscles :

Toute cette discipline qu’elles doivent avoir pour arriver à de pareil résultat. Toute cette discipline que je n’ai pas. Le pain et le fromage, mes grands amis lors de mes journées de solitude et de fringale. Si vous souhaitez suivre l’émission en mangeant des féculents, vous pouvez la regarder ici.

 

 

Publicités